Accueil / Essai de résistance à la corrosion

Essai de résistance à la corrosion


 

La corrosion peut s’infiltrer sous les revêtements et attaquer les produits. Afin de réduire ces influences coûteuses, ERICHSEN propose une vaste gamme d’appareils d’essai. La corrosion finit toujours par attaquer un matériau. Il n’existe que très peu de matériaux, comme certains métaux précieux, capables de résister à la corrosion sur la durée. La pluie acide, les gaz d’échappement et d’autres influences dues à la civilisation favorisent la dégradation des valeurs.

Les influences agressives de l’humidité, des substances acides, des bases et des gaz ont un effet particulièrement corrosif sur les métaux. Les soudures, les boulons et les vissages constitués de différents métaux provoquent une réaction électrolytique, qui favorise la corrosion chimique. La corrosion des substances synthétiques se produit notamment sous la forme d’un détachement des plastifiants. Les UV, la chaleur et l’absorption de substance étrangères accélèrent ce processus. Même si les matières plastiques ne rouillent pas, la corrosion est perceptible par la formation de fissures, un ramollissement, un vieillissement et un changement de couleur. L’application d’un revêtement ou la galvanisation constitue un moyen pour essayer de ralentir ou de stopper ces effets de la corrosion. Les appareils d’essai d’ERICHSEN permettant d’évaluer la résistance à la corrosion permettent de « mesurer » cette corrosion. Les essais, comme l’essai à l’eau condensée et le test de brouillard salin pulvérisé, constituent la base permettant de déterminer le degré de corrosion des surfaces.