Accueil / Inspection des pièces en tôle

Inspection des pièces en tôle

 


Blechprfg

Face aux matériaux en pleine évolution et aux procédés de fabrication de plus en plus complexes, les exigences vis-à-vis des méthodes d’essai deviennent de plus en plus pointues. Ce faisant, la caractérisation rapide, reproductible et fiable des matériaux reste la préoccupation première. Cette caractérisation est d’une importance capitale pour le contrôle à la fois des procédés et de la qualité mais aussi à l’égard du développement des composants et des outils.

Le contrôle et l’assurance qualité ont gagné en importance au cours des décennies passées et font aujourd’hui partie des tâches les plus importantes dans tous les domaines de la fabrication industrielle. Concernant les produits semi-finis en tôle, il existe depuis bientôt 100 ans une méthode d’essai permettant de mesurer leur qualité. Abraham M. Erichsen est considéré comme l’inventeur du test d’emboutissage, une méthode d’essai qu’il breveta au début du XXe siècle. Depuis, le test d’emboutissage a été repris par l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO) et trouve son application dans tous les pays industrialisés du monde. Ce test permet de procéder rapidement et à moindre coût à un contrôle à la réception des marchandises tout en pouvant également être pratiqué directement en production.

Avec le développement d’un outil spécial pour le test d’emboutissage de godet en 1932, Erichsen, un homme du Nord plein d’idée, réussit un autre four de force. Sans cette méthode d’essai, la production en série de corps creux en tôle serait aujourd’hui encore quasiment impossible. Caractéristique de la méthode : on découpe des plaques circulaires dans des bandes de tôle avant de les former à l’aide d’une matrice d’emboutissage de tôle pour former un godet. Cette méthode permet de déterminer le critère de qualité >comportement de tôles au formage‹, aujourd’hui encore d’une importance capitale dans la fabrication.