Accueil / Inspection des pièces en tôle / Essai d‘emboutissage

Essai d‘emboutissage


Les essais classiques comme le test d’emboutissage ou l’essai d’emboutissage de godet sont aujourd’hui encore indispensables pour préparer les processus de formage. Ces méthodes sont aujourd’hui toutefois complétées progressivement par des méthodes alternatives. De nouveaux matériaux et leurs associations, utilisées notamment dans la construction automobile, imposent de systématiquement sélectionner la méthode d’essai la mieux adaptée.

Remarque:
Pour tester l’élasticité et l’adhérence de vernis et d‘autres revêtements de protection appliqués sur des surfaces métalliques, veuillez-vous reporter au groupe de produits « Comportement au formage de revêtements » dans la section « CONTRÔLE DE SURFACES »

Exemples de produits:

Machine d’essai de tôles, Modèle 100

La machine d’essai pour tôles et bandes, modèle 100, est un appareil pouvant être posé sur un plan de travail. Il est doté d’un bâti en fonte et d’un cylindre d’essai. Pour réaliser l’essai d’emboutissage, l’échantillon de tôle ou la bande sont insérés dans la brèche du cylindre d’essai. Le réglage du support de la matrice d’emboutissage se fait en tournant le cylindre vers la droite en fonction de l’épaisseur de la tôle. En serrant le cylindre manuellement jusqu’à la butée du manchon d’arrêt, l’échantillon est serré avec une force de fermeture de 10 kN, conformément aux normes citées précédemment. L’extraction du levier d’accouplement du manchon d’arrêt et une rotation à droite du cylindre d’essai permettent de lancer le processus d’emboutissage. L’indice d’emboutissage d’ERICHSEN ainsi obtenu est affiché directement sur un compteur numérique. Le processus de formage ainsi que la rupture de l’échantillon peuvent être observés facilement par le haut à travers le support de la matrice d’emboutissage.

Machine universelle d’essai de tôles, Modèle 145

Les modèles 145-60 et 145-100 font partie des modèles de pointe de notre gamme de machines d’essai de tôle. Ces modèles sont proposés en deux variantes : avec une force de traction de 600 kN ou de 1000 kN, y compris une force de découpage et de fermeture augmentées pour tôles laminées d’un diamètre pouvant aller jusqu’à 220 mm. Les machines d’essai de tôle sont équipées d’entraînements électrohydrauliques, d’un système de contrôle automatique de l’essai et d’un mécanisme d’arrêt au moment de la rupture de l’échantillon. Application Cette machine d’essai de tôle permet de procéder sans difficultés, rapidement et de façon précise non seulement à tous les essais d’emboutissage aujourd’hui essentiels et connus sur des métaux ferreux et non ferreux, mais aussi de réaliser un grand nombre d’autres essais technologiques.

Testeur Bulge/FLC, Modèle 161

Le testeur Bulge/FLC, modèle 161, est une machine d’essai électrohydraulique permettant de réaliser des essais d’emboutissage hydrauliques sur tous les métaux ferreux et non-ferreux. Il permet de tester des échantillons d’une taille pouvant aller jusqu’à 400 x 650 mm. Outre le formage hydraulique à proprement parler, le dispositif prévoit également l’utilisation de poinçons sphériques (FLC) d’un diamètre quelconque compris entre 100 et 195 mm.